Agrandir / Un van Comcast à Sunnyvale, en Californie, en novembre 2018.

Après avoir promis 60 jours sans plafonnement des données et frais de dépassement pour tous les clients, Comcast a décidé de prolonger la dérogation au plafonnement des données jusqu’au 30 juin au moins.

Comcast a annoncé la levée du plafond de données le 13 mars, affirmant que la dérogation durerait jusqu’au 13 mai pour aider les clients à faire face à la pandémie. Aujourd’hui, Comcast m’a dit il prolongera la dérogation au plafond de données et d’autres changements liés à la pandémie « jusqu’au 30 juin pour aider les élèves à terminer l’année scolaire à la maison et à rester connectés à Internet pendant la crise COVID-19 ».

La promesse de Comcast de prolonger le 30 juin est également de ne pas déconnecter le service Internet, mobile ou de téléphonie à domicile et de renoncer aux frais de retard si les clients «nous contactent et nous font savoir qu’ils ne peuvent pas payer leurs factures pendant cette période».

Comcast a également rendu son plan Internet Essentials de 10 $ par mois gratuit pour les nouveaux clients à faible revenu pendant deux mois. Avec l’annonce d’aujourd’hui, cette offre pour les nouveaux clients à faible revenu restera sur la table jusqu’au 30 juin. De plus, Comcast gardera ses hotspots Wi-Fi ouverts à tous ceux qui en ont besoin jusqu’au 30 juin.

« Nos services n’ont jamais été aussi importants et nous faisons tout notre possible pour garder les gens connectés à Internet », a déclaré Dave Watson, PDG de la division câblée de Comcast.

Normalement, Comcast impose son plafond de données mensuel de 1 To dans 27 états mais pas dans le nord-est des États-Unis, où Comcast fait face à une forte concurrence de la part du service FiOS fibre-to-the-home non plafonné de Verizon. Dans les zones plafonnées, Comcast facture un supplément de 10 $ pour chaque bloc supplémentaire de 50 Go, ou 50 $ de plus chaque mois pour des données illimitées. L’utilisation d’Internet à domicile a augmenté pendant la pandémie, mais Comcast a récemment déclaré que son réseau avait une capacité suffisante pour faire face à la montée subite.

Verizon prolonge son engagement de non-déconnexion

Verizon aujourd’hui élargi un engagement à garder les clients connectés jusqu’au 30 juin. « Cela signifie que nous ne résilierons pas le service et ne facturerons pas de frais de retard à nos clients sans fil, résidentiels et petites entreprises postpayés qui nous avisent de leur incapacité à payer leurs factures en raison de perturbations causées par le coronavirus. pandémie « , a déclaré Verizon. Les clients doivent contacter Verizon pour éviter de perdre le service s’ils ne peuvent pas payer leurs factures.

Verizon m’a dit la semaine dernière, il offre aux clients sans fil 15 Go de données supplémentaires en mai.

Plus de 700 fournisseurs ont signé le « Keep Americans Connected » de la FCC gage, qui comprend la non-résiliation du service aux clients qui ne peuvent pas payer en raison de la pandémie, la suppression des frais de retard pour les clients touchés par la pandémie et l’ouverture des points d’accès Wi-Fi au public.

Comme Comcast, AT&T est allé au-delà de l’engagement de la FCC de supprimer également les plafonds de données sur le service Internet à domicile pendant la pandémie. Mais AT&T n’a pas annoncé s’il prolongerait sa dérogation au plafond après le 13 mai.

Mise à jour: AT&T annoncé il continuera de supprimer les frais de dépassement pour les clients sans fil postpayés jusqu’au 30 juin, mais n’a pas précisé s’il prolongerait la dérogation au plafond pour le service Internet à domicile. Comme Verizon, AT&T a prolongé son engagement de non-déconnexion jusqu’au 30 juin.

Written by

manuboss