Getty Images | Henrik5000

Menée par Comcast et Charter, l’industrie du câble a accru sa domination de l’Internet domestique américain en 2019, terminant l’année avec une part de marché de 67%.

Groupe de recherche Leichtman dernière revue du marché du haut débit a constaté que les huit principales entreprises de câblodistribution se sont combinées pour ajouter 3,14 millions d’abonnés à large bande en 2019, pour un total de 67,98 millions. Comcast et Charter ont représenté la plupart des abonnés totaux et la plupart des gains: Comcast a ajouté 1,41 million d’abonnés au cours de l’année pour atteindre 28,63 millions et Charter a ajouté 1,41 million pour atteindre 26,66 millions. Cox, la troisième plus grande entreprise de câblodistribution de la revue Leichtman, a ajouté 110 000 abonnés pour atteindre 5,17 millions. Les ajouts nets pour chaque entreprise étaient légèrement supérieurs à 2018.

Les huit principales compagnies de téléphone traditionnelles, qui offrent un mélange de services de cuivre et de fibre, ont perdu un total de 619 605 abonnés pour atteindre un creux de 33,24 millions en 2019. Les quatre principaux opérateurs de télécommunications – AT & T, Verizon, CenturyLink et Frontier – ont tous perdu des abonnés.

AT&T a perdu 312 000 abonnés, tombant à 15,39 millions, après avoir perdu seulement 18 000 abonnés en 2018. Verizon n’a perdu que 5 000 abonnés en 2019, restant stable à 6,96 millions. CenturyLink a perdu 134 000 pour tomber à 4,68 millions à la fin de 2019. Frontier a fait particulièrement mal, perdant 235 000 abonnés pour tomber à 3,5 millions dans l’ensemble. Frontier devrait déposer son bilan ce mois-ci.

« À la fin de 2019, le câble détenait une part de marché de 67% contre 33% pour les opérateurs de télécommunications », contre une répartition de 65% / 35% un an plus tôt, a écrit Leichtman, ajoutant que « les opérateurs de télécommunications avaient enregistré plus de pertes nettes en 2019 qu’en toute année précédente.  » Le partage câble / telco a été 63 pour cent / 37 pour cent début 2017.

La revue Leichtman de 16 fournisseurs de haut débit représente environ 96% du marché américain. Ensemble, les entreprises de câblodistribution et de télécommunications ont ajouté 2,53 millions d’abonnés en 2019 pour atteindre un total de 101,22 millions.

Pas assez de fibres

L’industrie des télécommunications a la technologie pour dépasser le câble, si seulement elle en déployait davantage. Le service de fibre optique à domicile peut fournir des vitesses gigabit en amont et en aval, tout en Câble gigabit de Comcast est couplé avec des téléchargements de 35 Mbps dérisoires. (Comcast propose également un service de fibre optique avec des vitesses symétriques dans certaines régions.)

Mais les compagnies de téléphone n’ont pas déployé la fibre dans suffisamment de foyers pour compenser la baisse de pertinence des réseaux DSL à base de cuivre. Quiconque abandonne le DSL est susceptible de s’inscrire au câble …si ils peuvent l’obtenir, un grand si étant donné que de grandes parties de l’Amérique rurale n’ont pas accès au câble et à la fibre.

Bien que les clients du territoire câblé aient généralement accès au haut débit, ils paient souvent des prix élevés en raison de la faible concurrence. En juillet 2018, une analyse des données de la Federal Communications Commission a révélé que Comcast était le seul choix pour 30 millions d’Américains en ce qui concerne des vitesses à large bande d’au moins 25 Mbps en aval et 3 Mbps. La charte était le seul choix pour 38 millions d’Américains. Les câblodistributeurs se font rarement concurrence, de sorte que les clients n’ont généralement qu’une seule option haut débit, à moins qu’il n’y ait à la fois un fournisseur de câble et de fibre optique dans leur rue.

Le président de la FCC, Ajit Pai, affirme que son abrogation de la neutralité du net et d’autres initiatives de déréglementation ont augmenté l’expansion du haut débit. Mais Pai a eu du mal à fournir la moindre preuve et a recouru au crédit des déploiements prévus sous l’administration Obama. Comcast, Charter et AT&T ont tous réduit leurs dépenses d’investissement au lieu de les augmenter.

Divulgation: Le partenariat Advance / Newhouse, qui détient 13% de Charter, fait partie d’Advance Publications. Advance Publications est propriétaire de Condé Nast, propriétaire d’Ars Technica.

Written by

manuboss