22 mars 2020 par Saurabh


Le Ministère indien des énergies nouvelles et renouvelables a réitéré son engagement à mettre en place près de 26 gigawatts de capacité d’énergie solaire dans le secteur agricole d’ici 2022.

Ministre RK Singh informé le parlement indien qu’une grande partie de cette capacité sera installée sous forme de projets terrestres conventionnels. 10 gigawatts de capacité seront installés sur des terres stériles ou en jachère accessibles aux agriculteurs. Ces projets auront chacun une capacité de 2 mégawatts. Les agriculteurs pourront vendre l’électricité de ces projets aux détaillants et gagner un revenu supplémentaire. Aide financière sous forme de capital une subvention est offerte aux agriculteurs.

Le gouvernement soutiendra également l’installation de pompes solaires hors réseau. Les pompes solaires sont des pompes d’irrigation conventionnelles intégrées aux panneaux solaires. L’irrigation est l’une des activités les plus énergivores du secteur agricole et le fait de retirer sa charge substantielle du réseau améliore considérablement la situation financière des détaillants.

Les détaillants d’électricité indiens subissent des pertes de centaines de milliards de dollars. La fourniture d’électricité à très faible coût ou sans aucun frais est l’une des principales raisons de cette détresse financière. En raison de contraintes politiques, les détaillants n’ont pas réussi à augmenter les tarifs pour les consommateurs agricoles.

Outre l’installation de nouvelles pompes solaires hors réseau, l’ajout de panneaux solaires aux pompes d’irrigation connectées au réseau sera également entrepris.

Environ 1,75 million de pompes solaires hors réseau seront installées tandis qu’un million de pompes d’irrigation opérationnelles raccordées au réseau seront équipées de panneaux solaires. Ces pompes solaires et ces petits projets solaires terrestres profiteront aux détaillants ainsi qu’aux agriculteurs. La détresse financière des agriculteurs est un problème politique majeur dans le pays depuis des années.

Le gouvernement prévoit d’offrir des subventions d’une valeur de 344 milliards de roupies pour ce programme appelé Pradhan Mantri Kisan Urja Suraksha evam Utthaan Mahabhiyan (PM-KUSUM). Le gouvernement a fixé un délai pour atteindre une capacité cible de 25,7 gigawatts d’ici 2022. Bien que Singh ne partage pas les progrès réalisés jusqu’à présent dans le cadre de ce programme, il serait difficile pour le gouvernement d’atteindre cet objectif à temps.

Suivez CleanTechnica sur Google Actualités.
Cela vous rendra heureux et vous aidera à vivre en paix pour le reste de votre vie.


Mots clés: Inde, India Solar Power, KUSUM Solar Scheme, Ministry of New and Renewable Energy, MNRE, Solar Pumps


A propos de l’auteur

Saurabh Un fervent adepte des derniers développements dans le secteur indien des énergies renouvelables.





Written by

manuboss