Voici quelques-uns de mes principaux points à retenir de ces deux semaines:

1. Les années 2020 sont là et la décarbonation du réseau est une priorité

Il est il est juste de dire que les gens prennent au sérieux la décarbonisation des grilles. Capacité renouvelable continue pour renverser des records, mais le les grilles que nous utilisons ont besoin d’un refonte à traiter avec en augmentant volatilité dans les années 2020. Le terme gdébarrasser flaxibilité a été utilisé fréquemment à la fois le Europe et San Francisco événements, un terme cette incarne les solutions disponible faire face déséquilibres compris entre l’offre et la demande. En Europe, de nombreux de la preuve de concept autour souplesse s’orientent maintenant vers la viabilité commerciale unedes pays tels que le Royaume-Uni le le rôle que l’innovation peut jouer dans le prochain le prix période de contrôle. Solutions Opus One Souligné leur opportunité émergente, lequel jes détailed dans leur projet de marché de flexibilité. Aux États-Unis, les centrales électriques virtuelles à grande échelle sont à présent devenir commercially compétitif alternatives, creating revenu ruisseaux for distribué énergie Ressources à travers le Nord Amérique. OhmConnect 100 millions de dollars ResiGare Projet est un premier exemple étant donné comment distribué énergie ressources et grille souplesse est là pour stay.

Pour les clients, utilitaires des deux côtés de l’étang espèrent capitaliser sur les tendances numériques émergentes pour l’engagement des clients. Des joueurs tels que Encevo, un Luxembourg utilitaire, maintenant voir l’innovation partenariats comme noyau composant de lair future stratégie de développement. Pour tous entreprises dans la grille marché, l’innovation est un élément essentiel de la stratégie d’interface client pour le numérique utilitaires.

2. L’hydrogène est là pour rester, mais le vert ne signifie pas toujours propre

En Europe et en Amérique du Nord, l’hydrogène reste un top s’orienter, et est recevoir beaucoup du battage médiatique. Ceux à l’intérieur de la bulle apprécient sans aucun doute le débit constant de intégrer couverture. Cependant, ils essaient également de ramener la conversation au sol. Un exemple est la façon dont le marché est actuellement plus demettant l’accent l’arc en ciel de couleurs par lequel l’hydrogène peut être produit. Ce peut en fait nuire aux technologies émergentes. Au lieu de couleurs, il y a un appel à se concentrer sur Efficacité, Coût, et carbone intensité. L’hydrogène vert est communément utilisé comme une capturetout terme, qui est menacée par une simplification excessive et peut être unebus par des technologies à fortes émissions. Hl’ydrogène produit à partir de la biomasse pour Exemple, est 20 fois plus intensif en carbone que vent, mais est communément classé comme vert. Alors que nous entrons dans les quelques années les plus importantes de la mise à l’échelle de la technologie de l’hydrogène, il y a également un appel pour une approche cycle de vie de la chaîne de valeur de l’hydrogène développement. Pas toutes les énergies renouvelables sont créées égales, et un déploiement bas carbone du nouveau marché est vital s’il veut jouer un rôle dans la décarbonisation mondiale.

Alors que beaucoup citent le Les années 2020 comme décennie de la molécule zéro carbone, il est important pour mentionner l’hydrogène n’est en aucun cas la fin de la route. Dérivés d’hydrogène tels que l’ammoniac et le méthanol a le potentiel de jouer important rôles dans l’industrie pour des segments de marché spécifiques. Ammoniac, comme nous l’avons appelé ici, cune jouent un rôle important pour un marqueur d’exportation d’hydrogène à grande échelle, compte tenu des molécules à haute densité énergétique, par exemple.

3. Action immédiate nécessaire pour décarboner l’industrie

Industriel les joueurs réfléchissent de plus en plus à la façon dont leur propre La voie de décarbonisation de 2050 peut se jouer. Compte tenu du longue vie cycle de nombreux actifs sidérurgiques, cimentiers et industriels, un volume important du capital est nécessaire pour conduire compétitif marché des matières premières vertess dans ces secteurs dans la prochaine décennie. Tandis que économies d’énergie pour cela investissement ne viendra probablement pas de sitôt, start-ups en Europe étaient rapide à appeler le potentiel pour plus rapide économie d’énergie basée sur l’IA solutions d’optimisation peut fournir.

Le captage, l’utilisation et le stockage du carbone restent une politique conversation animée, mais offre autre voie viables pour industriel entreprises pour aborder leurs profils d’émissions. Avec de nombreux pilotes actifs en cours en Europe, la question est de savoir si la technologie peut obtenir à un prix attractif. Quelque chose qu’Elon Musk est certainement conscient, compte tenu de son prix de capture de carbone de 100 millions de dollars annoncé la semaine dernière.

Enfin, la chaleur, dans les segments industriel, commercial ou résidentiel commence à attirer l’attention it mérite. Étant donné que 80% des ventes d’équipement de chauffage neuf restent liées aux technologies à base de combustibles fossiles, la chaleur demeure inextricablement liée à la croissance des émissions de carbone. De la production de chaleur solaire thermique à faible coût, de la récupération de la chaleur perdue à la chaleur l’optimisation du système, là jes un vaste éventail d’entrepreneurs et d’investisseurs cherchant à perturber l’espace. La chaleur est une question importante à surveiller pour les années 2020.



Written by

manuboss